De la tendance à la réalité : le commerce de détail durable

De la tendance à la réalité : le commerce de détail durable

L'empreinte environnementale du secteur

L'année dernière, nous avons assisté à la démocratisation du e-commerce. Cela a permis aux marques et aux détaillants d'augmenter de façon exponentielle la diffusion de leurs produits et a offert aux consommateurs un plus grand nombre de choix. Toutefois, à côté des nombreux avantages du commerce mondial, nous constatons également une aggravation de l'impact environnemental des chaînes d'approvisionnement. En effet, les chaînes d'approvisionnement du commerce de détail sont responsables de la production de plus de 200 millions de tonnes de dioxyde de carbone. Cet impact est également visible dans la vie quotidienne dans les villes notamment, où l'augmentation du nombre de véhicules circulant pour les livraisons a entraîné une augmentation moyenne de trafic de 11 minutes.

Au vu de ces chiffres inquiétants, la durabilité a gagné en importance pour les entreprises, non seulement du point de vue des dirigeants mais aussi des consommateurs. Environ 6 consommateurs sur 10 sont prêts à modifier leurs habitudes d'achat pour contribuer à réduire leur empreinte environnementale. Il ne s'agit pas seulement d'une tendance de la génération Z et des Millennials, elle s'étend également aux Boomers et à la génération X. En outre, 70 % de ces consommateurs sont prêts à payer un surcoût moyen de 35 % pour la durabilité des produits qu'ils achètent.

En réaction à cette préférence des consommateurs pour les produits à faible impact environnemental, il existe de nombreux exemples d'entreprises qui ont adapté leurs processus commerciaux afin de garantir une empreinte environnementale positive. Le groupe IKEA a transformé son "Black Friday 2020" en "Buy Back Friday", encourageant les consommateurs à vendre leurs meubles usagés pour leur donner une nouvelle vie en encourageant l'économie circulaire. De plus, ce détaillant a décidé d'utiliser uniquement des matériaux renouvelables et recyclables et de réduire l'empreinte de chaque produit de 70 % d'ici à 2030. Les détaillants textiles sont également très présents dans les efforts de durabilité, comme Levis par exemple, qui développe applique et partage des techniques d'économie d'eau dans la production de vêtements, et H&M, qui promeut des collections contenant 50 % de matériaux recyclables ou réutilisables.

Commerce de détail ayant plus de sens et d’impact

Les initiatives prises par les différents détaillants dans les divers secteurs correspondent au choix des consommateurs, qui préfèrent les détaillants orientés vers les besoins clients. Encouragées par les consommateurs, les entreprises ont inclus dans leur stratégie des piliers de contribution positive concernant non seulement les questions environnementales, mais aussi les questions socio-économiques. Les entreprises ont désormais une forte composante d'activisme social, qui leur permet de faire évoluer les comportements grâce à leur influence sur les consommateurs.

Malgré toutes les preuves, le paradigme des initiatives en faveur de la durabilité reste celui des coûts plutôt que celui des avantages. Cette mentalité découle d'expériences antérieures avec des initiatives similaires, où l'objectif principal était la conformité réglementaire, avec des domaines et des impacts très limités sans aucune mesure ni suivi du ROI et d'autres indicateurs clés. En outre, dans les chaînes de valeur complexes du commerce de détail où les fournisseurs de matières premières, les fabricants, les transporteurs et les détaillants poursuivent des objectifs différents, la collaboration pour un bien commun présente des défis structurels.

Les initiatives en faveur de la durabilité acquièrent aujourd'hui une nouvelle importance, loin de la conformité réglementaire, et se concentrent sur la valeur ajoutée des produits et sur la satisfaction accrue des consommateurs. Les détaillants qui font de la durabilité un pilier stratégique essentiel prendront la tête des préférences des consommateurs et enregistreront des bénéfices substantiels en termes de ventes et de économies de coûts.

Où trouver les opportunités ?

La nature des initiatives à développer couvre un large éventail d'options, et peut concerner les produits et les composants, la structuration de la chaîne d'approvisionnement, les relations avec les fournisseurs, les services après-vente, ou encore les processus internes de l'organisation. Ainsi, pour mettre en place des initiatives ayant un impact significatif, il est nécessaire d'analyser l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement.

Le surstockage est l'un des principaux problèmes rencontrés dans le commerce de détail. Ce surstockage entraîne une augmentation du nombre d'articles gaspillés en devenant obsolètes/ inutilisables en raison des marchandises endommagées causées par une manipulation excessive. Avec la prolifération de la vente au détail omnicanale, ce problème s'est aggravé, car les consommateurs sont moins tolérants vis-à-vis des ruptures de stock ou des délais de livraison trop longs. La réaction des détaillants à cette demande est souvent une augmentation indifférenciée des stocks. Pour faire face à cette situation, les détaillants doivent :

  • Planifier localement le stock des articles dont la demande est très variable et centraliser les articles dont la demande est peu variable. Cela permet de renforcer les gains de centralisation, sans compromettre l'utilisation des données de la demande locale réelle de chaque point de vente.
  • Améliorer les méthodes de manipulation des marchandises et former efficacement les équipes afin de réduire l'occurrence de marchandises endommagées lors des opérations de transport et de stockage.
  • Collaborer avec les fournisseurs pour assurer une planification intégrée et flexible des stocks et des livraisons, permettant une adaptation dynamique aux changements de la demande.
  • Réévaluer les matériaux utilisés dans les emballages et consommables, en vue d'utiliser des matériaux recyclables et réutilisables.
  • Le commerce de détail omnicanal a également engendré une augmentation significative des déplacements effectués pour le transport et la livraison des produits. Le nombre de véhicules de livraison dans les 100 principales villes du monde devrait augmenter de 36 % d'ici à 2030 et les émissions dues au transport de colis de 32 %. Par conséquent, il est nécessaire de trouver des solutions qui garantissent la commodité pour le consommateur sans compromettre l'empreinte carbone :

  • Rapprocher les stocks du consommateur final, en démultipliant les grands centres logistiques en divers points de distribution. Utiliser les infrastructures déjà disponibles, avec la réutilisation des espaces et l'optimisation des layouts.
  • Encourager les clients à collecter plutôt qu'à recevoir à domicile. Cela est possible grâce à des lieux de collecte pratiques, à un service rapide, à des partenariats avec des points de collecte de tiers et à des avantages promotionnels.
  • Optimiser les itinéraires en regroupant les colis et en optant pour des véhicules ou des carburants plus durables. Le regroupement des commandes peut être optimisé grâce à des algorithmes de routage fiables qui s'adaptent en temps réel à la combinaison des commandes en cours.
  • Les détaillants peuvent gagner la confiance des consommateurs s'ils partagent de manière transparente leurs efforts pour des produits et des opérations durables. La réduction de l'impact environnemental du commerce de détail est un objectif que les détaillants et les consommateurs poursuivent côte à côte. En proposant différentes options de service avec des compromis entre les coûts opérationnels, la commodité et l'impact environnemental, les détaillants contribueront à éduquer le consommateur et à favoriser la transition. Le succès de la transformation durable exige également que la durabilité fasse partie de la stratégie à moyen et long terme de l'organisation, et qu'elle soit envisagée à tous les nœuds de la chaîne de valeur.

    Recent Posts

     

    Newsletter

    Recevez les dernières actualités de Kaizen Institute. Abonnez-vous.

    * champs obligatoires

    arrow up