Transformer le travail à distance en travail flexible

Transformer le travail à distance en travail flexible

Le travail à distance n'est plus une tendance, mais une nécessité avec laquelle la plupart des organisations doivent vivre. Si le terme "télétravail" signifiait il y a un an "travailler à domicile", il signifie aujourd'hui "travailler de manière flexible", en termes de lieu et d'horaire. Ce changement de paradigme exige que les employés adoptent des habitudes de travail différentes et que les organisations soient capables de gérer des centaines d'équipes dispersées dans le monde entier.

Cependant, la réalité est qu'un an après le début de la diffusion du travail à distance, tous les jours se ressemblent. Les conséquences du prolongement du travail à distance ne peuvent être ignorées : monotonie, capacité réduite à communiquer et à collaborer, perte de créativité, isolement social, difficulté à séparer la vie professionnelle de la vie personnelle, et même burnout.

En effet, sur 330 organisations américaines questionnées, 36% se disent désormais prêtes à embaucher des employés qui effectuent leur travail à 100 % à distance. En outre, seuls 12 % des travailleurs du secteur des services souhaitent retourner au bureau à temps plein. Mais les organisations et les employés sont-ils préparés à ce changement ? Même avant le début de la pandémie de la COVID-19, les services aux entreprises adoptaient déjà certaines mesures permettant le travail à distance. Le fait que ce secteur n'offre généralement pas de service client et qu'il base ses tâches sur des outils numériques a naturellement permis de prendre certaines mesures pour rendre le travail plus flexible. Toutefois, le parcours est encore long, même pour ce secteur. Bien que le travail flexible soit devenu de plus en plus populaire ces dernières années, peu d'entreprises ont mis en place des programmes bien définis.

Il existe certaines mesures qui contribuent à faire du travail à distance un travail véritablement flexible, avec des avantages à la fois pour l'entreprise et l'employé :

  • Réaménager les bureaux pour permettre des modèles de travail hybrides. Les bureaux vont évoluer vers des lieux qui serviront également à renouer les liens entre les employés et à favoriser la culture organisationnelle. Pour ce faire, il est essentiel de les repenser afin qu'ils renforcent le contact personnel, en utilisant la technologie.​
  • Consacrer des efforts à la planificationen prévoyant à l'avance toutes les activités qui peuvent être réalisées à distance ou en présentiel. Les horaires de travail flexibles peuvent devenir chaotiques s'il n'y a pas une stabilité de base minimale. Pour ce faire, il est nécessaire de définir des périodes de travail synchronisées au sein de l'équipe afin de permettre le travail en équipe.​
  • Former les dirigeants en créant des routines de gestion d'équipe rigoureuses, fréquentes et standardisées pour la planification du travail, l'évaluation des indicateurs de performance et pour la gestion des projets d'amélioration.​
  • Choisir les outils numériques qui sont appropriés aux besoins spécifiques de l'organisation.​
  • Pour l'entreprise, le travail flexible permet de libérer environ 50% de l'espace des bâtiments et d'adapter la capacité à la courbe de la demande.

    La COVID-19 a obligé les personnes et les entreprises à repenser leur approche concernant la flexibilité et le travail à distance. En comprenant quelles sont les meilleures méthodes pour que les équipes travaillent à distance, les dirigeants seront en mesure de transformer cette crise inattendue en une opportunité de développer de nouvelles et meilleures méthodes de travail.

    Recent Posts

     

    Newsletter

    Recevez les dernières actualités de Kaizen Institute. Abonnez-vous.

    * champs obligatoires

    arrow up