Too good to go - Sauvez des repas, aidez la planète

Too good to go - Sauvez des repas, aidez la planète

Cette devise est la première chose que vous voyez lorsque vous visitez le site web de Too Good To Go et nos échanges avec la cofondatrice et responsable du déploiement international confirment qu’il s’agit réellement de leur motivation première.
Nous sommes tous conscients que les efforts visant la durabilité sont désormais une composante essentielle du mandat du PDG moderne, mais pour Lucie Basch, également nominée aux « Forbes 30 Under 30 to watch », l'éradication du gaspillage alimentaire est plus qu'une simple responsabilité d'entreprise. Il s’agit de sa passion et de son but ultime.
Kaizen Institute a récemment exploré les processus qui ont fait de Too Good To Go l'une des entreprises les plus prometteuses au monde.

À PROPOS DE TOO GOOD TO GO

31 millions d'utilisateurs

67 000 partenaires (cafés, supermarchés et autres)

60 millions de repas non gaspillés

Too Good To Go a créé un mouvement pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Elle travaille non seulement avec les entreprises, mais aussi avec les services publics et bientôt les écoles pour sensibiliser au gaspillage alimentaire.

“Un tiers de la nourriture est gaspillée, et cela est simplement inacceptable ! Nous devons changer les choses de toute urgence.", a déclaré Lucie Basch. La moitié des terres habitables sont utilisées pour la production alimentaire et par conséquent, 30 % des terres sont utilisées pour produire du gaspillage..

44% du gaspillage mondial est alimentaire

51 tonnes de nourriture gaspillées par seconde

25% des repas ne sont pas consommés

DIVERSIFICATION DES PRODUITS

En plus de son application sur les gaspillages alimentaires, la mission de Too Good To Go est en train d'évoluer pour inclure une offre plus diversifiée, comprenant un programme sur les dates de péremption. "Il est nécessaire de garantir plus de transparence dans l’étiquetage entre les détaillants, les producteurs et les gouvernements car le moindre écart entraîne à la fois un non respect des normes de santé et de sécurité des produits et du gaspillage alimentaire".

Pour ce faire, Too Good To Go développe plusieurs initiatives telles que des partenariats avec des entreprises d'emballage, des Gouvernements, des associations et des producteurs respectueux de l'environnement. En France, par exemple, elle a lancé un Pacte sur les dates de consommations, qui a été signé par 53 entités du secteur alimentaire telles que Carrefour, Nestlé et le Ministère français de l’Agriculture et de l’Alimentation.

“Nous travaillons depuis plus de deux ans sur les dates de péremption, qui sont responsables de 10 % des gaspillages alimentaires en Europe. Notre Livre Blanc sur les dates de péremption nous a donné l'occasion de rassembler tous les faits et de mettre en garde contre cette situation.”

Too Good To Go a rassemblé différents secteurs de la chaîne alimentaire et de la société pour travailler sur des solutions concrètes visant à réduire le gaspillage alimentaire causé par les dates de péremption. Grâce à dix engagements, un plan d'action ambitieux et reproductible a été élaboré avec de nombreux intervenants clés des chaînes alimentaires. Le Pacte offre aux organisations qui sont normalement en concurrence les unes avec les autres la chance de collaborer et d'échanger des informations en vue de leur amélioration. Les consommateurs demandent actuellement des mesures concrètes d'action sur cette question fondamentale et l'écologie doit être défendue par tous.“

Pour certains, la durabilité est une option, mais nous établissons des relations solides avec des partenaires qui se soucient réellement de l'environnement. La pandémie a permis de travailler avec un plus grand nombre de détaillants et de grossistes, compte tenu de la quantité de gaspillage produite dans les maisons où les gens passent désormais la plus grande partie de leur temps.”

D'ici 2050, la Banque mondiale estime que nous produirons 3,40 milliards de tonnes de gaspillage par an, contre 2,01 milliards de tonnes actuellement, ce qui est déjà alarmant. Pour l'équipe dévouée de Too Good To Go, la solution pour les entreprises est évidente.

Les recherches du Kaizen Institute révèlent que même pendant la pandémie, de nombreuses organisations continuent à honorer les promesses d'une économie écologiquement durable, malgré la période la plus incertaine jamais connue par les générations actuelles où la survie des entreprises et des économies mondiales continue d'être menacée. Parallèlement à la responsabilité des entreprises, une opportunité a également été créée pour que les entreprises puissent éviter le risque associé à leur réputation en tirant le meilleur parti des intérêts des clients. Le coronavirus a entraîné un changement dans le comportement des consommateurs. Au Royaume Uni par exemple, les Millennials affichant la plus forte augmentation nette enregistrée. Une grande partie de ce phénomène est due à la tendance croissante à l'achat local et éthique, 24 % des achats étant effectués auprès de détaillants de PME.

“Les récents résultats ont été surprenants car nous poursuivons cette courbe d'influence exponentielle et contribuons tout aussi à la réduction des gaspillages. Nous ne mesurons pas notre succès en termes financiers ni même en termes de volume de clients, mais en termes de repas économisés et de réduction du gaspillage alimentaire.”

LA PERSONNALISATION EST CLÉ

“Notre approche des clients est entièrement personnalisable en fonction de leurs services et de leurs besoins. Dans le cas du café, on observe un gaspillage à une échelle beaucoup plus réduite que chez un producteur mondial de produits alimentaires dont le volume de production est incomparable.”

Les magasins partenaires ont intégré Too Good To Go de plusieurs façons. Compte tenu des différents secteurs qui figurent au catalogue des produits d'épicerie, comme les produits laitiers, le pain et les aliments préparés, notre concept de sachet surprise offre une occasion unique à ces différents types de catégories de trouver un foyer approprié pour rendre nos consommateurs heureux. Les responsables de ces secteurs travaillent avec le personnel en charge de ces secteurs pour vider les rayons, mettre les produits en sac et offrir une valeur supérieure aux clients affamés. Les épiceries et les supermarchés voient également une valeur énorme dans l'exposition qu'offre notre application, ainsi qu'un moyen d'atteindre notre base d'utilisateurs soucieux de l'environnement.

LE PROCESSUS DE TRANSFORMATION

L'intervention pour réduire les gaspillages se fait désormais aussi sur les chaînes de production, grâce à la création d'équipes internes dédiées. Le département de communication B2B travaille avec ses partenaires pour leur fournir un contenu éducatif et inspirant, qu'il s'agisse d'applications ou du gaspillage alimentaire en général. Cela comprend aussi des affiches, des dépliants, des messages sur les réseaux sociaux, des recettes, des webinaires, etc. Too Good To Go organise également des chantiers en présentiel pour sensibiliser les clients ou les équipes. “L'idée est de personnaliser et de créer un contenu co-marqué qui correspond à leurs messages clés et à leur stratégie de RSE afin qu'ils puissent publier les biens mis à disposition dans les magasins et sur leurs canaux de communication dans le but d'être les ambassadeurs fièrement engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.”

Ce processus ne permet pas de contourner les difficultés liées à la résistance au changement et à la gestion de la transformation. Pour relever ces défis, l'accent est mis sur une approche en face à face, impliquant tous les employés. La valeur des solutions mises en œuvre devient évidente et est intégrée dans les pratiques quotidiennes des équipes.

Rejoignez Lucie Basch à l'événement "Accelerating Retail" le 24 février, et découvrez cette initiative.

Accelerating Retail | Grocery Edition

24 Février 2021  | 18:00 (GMT+1)

Inscrivez-vous ici !

Recent Posts

 

Newsletter

Recevez les dernières actualités de Kaizen Institute. Abonnez-vous.

* champs obligatoires

arrow up