Gérer l'énergie au lieu du temps ?

Gérer l'énergie au lieu du temps ?

Les organisations sont composées de personnes et, à ce titre, l'amélioration organisationnelle ne peut être dissociée de l'amélioration individuelle de chaque employé. La plupart des employés, quelle que soit leur fonction, réagissent à l'augmentation de la charge de travail en consacrant plus d'heures au travail, ce qui entraîne inévitablement une fatigue physique, mentale et émotionnelle. En retour, cette fatigue diminue l’engagement, affecte la culture de l'organisation et contribue à l'augmentation du turn-over. Dans ce contexte, comment les organisations peuvent-elles s'améliorer si leur principal atout n’a pas un fort niveau d’énergie ?

La tendance courante à allonger le temps de travail en réponse à l'augmentation de la charge de travail n'est pas une stratégie gagnante pour les employés ni pour l'organisation, car le temps est une ressource limitée et, à ce titre, il est rare qu’elle puisse satisfaire tous les besoins. Même s'il est possible de répondre aux besoins du travail, l'employé abandonnera ses moments de repos, essentiels à sa bonne performance dans les défis qui suivront.

La même chose ne se produit pas avec l'énergie. L'énergie, par définition, est la "capacité d'un corps, d'une substance ou d'un système physique à réaliser du travail", elle a quatre sources principales : le corps, l'esprit, les émotions et l'âme. Il existe plusieurs stimuli externes qui peuvent contribuer à un déficit énergétique, dont beaucoup sont imprévisibles. Cependant, chacune de ces énergies peut être développée et renouvelée si l'on suit des routines et des comportements de récupération. Ces routines et comportements constituent le modèle KAIZEN™ Énergie, qui présuppose une gestion correcte de l'énergie, en garantissant des moments de grande concentration et de performance ainsi que des moments de repos et de récupération.

Energie

Comment gérer l'énergie personnelle ?

Une gestion correcte de l'énergie personnelle permet de libérer du temps pour d'autres tâches que le travail, d'augmenter les performances et d'atteindre ainsi un état énergétique optimal : un état d'implication totale, de concentration et d'énergie dans une certaine activité.

Cette gestion suppose un équilibre entre la consommation d’énergie et la récupération d'énergie. L'équilibre est possible lorsque l'on acquiert la capacité de passer d'un état de concentration et d'implication totale - le sprint - à un état absolu d'abstraction et de repos. Les moments de stress et de concentration favorisent le développement de nouvelles capacités grâce aux défis et aux difficultés. Les moments de repos, en revanche, permettent d'assimiler et de retenir l'apprentissage qui se déroule pendant les moments de concentration.

En pratique, au cours de la journée de travail, plusieurs moments de pause doivent être pris, qui, bien que courts, doivent être de véritables instants déconnectés du travail en cours. Ainsi seulement, le corps et l'esprit pourront se ressourcer pour offrir efficacité et qualité durant les moments de concentration.

100% impliqués, physiquement et spirituellement

Il n'y a pas de corps sain sans un esprit sain. Ainsi, le cycle d'amélioration individuelle n'est obtenu qu'en combinant plusieurs éléments, notamment l'exercice physique, une alimentation équilibrée, la nutrition, le temps de repos nécessaire et les heures de sommeil. En assurant ces comportements positifs pour la composante physique, il est possible d'absorber une plus grande quantité d'énergie, essentielle pour alimenter les moments de sprint.

La dimension spirituelle ne peut être négligée, et afin d'obtenir des énergies de cette source, il est nécessaire d'avoir des concepts clairs et précis concernant les objectifs de vie, la mission, la gestion des facteurs externes et internes, la concentration et la créativité. La composante spirituelle de l'énergie est celle qui contribue à la motivation et à l'engagement de chacun dans les activités à réaliser.

Selon le modèleKAIZEN™ Energie, il faut non seulement la quantité, mais aussi la bonne qualité de l'énergie. Adopter des comportements qui génèrent des émotions positives, comme exprimer sa gratitude ou initier des interactions avec un commentaire positif, vous permettra de générer de l'énergie émotionnelle, ce qui augmentera la qualité de l'énergie disponible. Cela permettra d'accomplir les tâches en moins de temps et sans effort excessif.

Inner Game Development : diagnostic personnel

Inner Game Development invite chacun à revoir ses pratiques personnelles, en commençant par les objectifs et le sens de sa vie, ses valeurs, ses ambitions, ses convictions, ses barrières, en s'intéressant à la façon dont nous nous nourrissons et dont nous favorisons l'énergie physique et mentale. Ce moment de diagnostic permet de définir le point de départ et les objectifs à atteindre dans le cadre du parcours d'amélioration individuelle.

Une fois le diagnostic établi et l'état actuel connu, il est nécessaire, pour initier le changement, de rompre les paradigmes actuels et d'accepter les nouvelles lignes directrices :

• La gestion de l'énergie, pas la gestion du temps

• Rechercher le stress et l'accepter comme une opportunité de croissance

• Voir les défis comme des séries de sprints et non pas comme un marathon

• Le temps de repos est primordial et ne doit pas être considéré comme une perte de temps

• Les valeurs et les objectifs sont les moteurs de l'amélioration des performances

• L'implication est la clé d'une gestion personnelle complète de l'énergie

Après avoir défini le point de départ, et en gardant à l'esprit les nouveaux paradigmes, l'étape suivante consiste à définir la mission, les dimensions énergétiques, les convictions (nouvelles et anciennes) et le plan d'action personnel. Cette carte, sous forme schématique et visuelle, doit répondre à des questions telles que "Quelle est ma mission de vie pour les trois à cinq prochaines années", "Comment investir mon énergie au fil des jours" ou "Quelles sont mes principales compétences et faiblesses ?”.

Consacrer 14 minutes par jour pour revoir la cartographie est le temps nécessaire pour assurer la concentration. A ce moment, les points suivants doivent être considérés :

• Rappeler la mission et aligner l'énergie sur les objectifs

• Définir les priorités de la journée, personnelles et professionnelles

• Réviser les nouveaux comportements à adopter et définir une façon claire de les intégrer dans la routine quotidienne

Ce plan doit être revu, idéalement, tous les six mois. Lors de chaque révision, il est important de "revisiter la mission" et de la "réorganiser" si nécessaire, de même que pour la révision stratégique des objectifs dans les organisations.

La gestion personnelle de l'énergie apporte des avantages physiques et psychologiques aux individus et aussi aux personnes qui les entourent. Les organisations ont également intérêt à avoir des employés motivés et concentrés, car ils auront la capacité de créer plus de valeur et de contribuer à une culture d'entreprise saine et efficiente. Ainsi, la gestion de l'énergie individuelle est une priorité non seulement au niveau personnel, mais aussi au niveau professionnel. L'investissement dans les individus qui représentent la part d’actif la plus importante de l’Entreprise les résultats que les organisations seront capables d'atteindre.

Recent Posts

 

Newsletter

Recevez les dernières actualités de Kaizen Institute. Abonnez-vous.

* champs obligatoires

arrow up