Le rôle des standards dans la reprise de l'économie

Le rôle des standards dans la reprise de l'économie

Avant la pandémie, le monde connaissait intuitivement la croissance linéaire, mais avait des difficultés à comprendre la croissance exponentielle. En termes de santé publique, la société a évolué et a pris conscience de l'importance de l'hygiène, en particulier de l'impact du lavage des mains. Les actions qui ont eu le plus grand impact sur la résolution de la pandémie du Covid-19 sont liées au pouvoir des standards et à leur respect.

Il est possible, en analysant les tendances de la contamination dans les différents pays, de déterminer où les standards existent et dans quels cas ils sont ou ne sont pas respectés. Les voisins de la Chine, tels que le Japon (berceau du Kaizen), Singapour ou encore Macao, ont été capables de minimiser l'impact de la contamination du Covid-19 car ils disposaient de standards solides pour les situations de pandémie. Ces connaissances ont été acquises avec la contamination du SRAS en 2002, et ont permis une réponse rapide et efficace pendant cette nouvelle pandémie. En Russie, en 2005, des plans d'urgence sur la conduite à tenir en cas de guerre chimique, d'attaque nucléaire ou même d'invasion par les Américains pouvaient déjà être consultés dans certaines usines. Tous les employés connaissaient ces standards et étaient donc préparés à toute situation de crise.

Le respect des standards garantit des résultats cohérents et sans variabilité. En cas d'absence de conformité ou même d'existence des procédures, les résultats peuvent être aléatoires et conduire à des scénarios non souhaités. Cela se vérifie tant au niveau des comportements quotidiens, comme le respect de la distanciation sociale ou du confinement, qu’au niveau des procédures à suivre pour un redémarrage réussi. Lorsque l’on s’attaque à un problème, on ne peut pas s'attendre à ce qu'il soit résolu en maintenant le même comportement, il est donc impératif de s’engager vers une nouvelle réalité.

Au cours de la reprise, les différents secteurs de l'économie seront confrontés à des défis de différentes ampleurs. Toutefois, chacun devra acquérir la compétence et la discipline nécessaires pour changer ses comportements et respecter les standards. Un standard, en langage Kaizen, représente la manière la plus simple, la plus rapide et la plus fiable à l’heure actuelle d'accomplir une tâche particulière. Les standards doivent être simples, objectifs et uniques, c'est-à-dire une seule norme en vigueur à un moment donné pour une tâche donnée. Dans ce cadre, chaque secteur de l'économie commencera par définir les procédures qui garantissent le respect de la législation en vigueur, sans négliger l'attention nécessaire à l'efficacité et à la qualité de son service. Ce ne sont pas seulement les services de l’Etat qui seront responsables de cette adaptation, mais les entreprises dans leur ensemble devront se transformer, sur tout le périmètre de leurs activités.

La pandémie a créé un mouvement émergeant de changement des comportements au niveau mondial. Les différentes cultures seront ainsi confrontées à un défi d'adaptation sans précédent, dont le degré de difficulté sera plus élevé en fonction du degré actuel de culture de l'amélioration continue. Le renforcement quotidien de ces comportements au sein des entreprises doit être coordonné par les dirigeants, qui doivent guider par l'exemple et contribuer à orienter le comportement de leurs employés, non seulement en tant que salariés mais aussi en tant que citoyens.

Recent Posts

 

Newsletter

Recevez les dernières actualités de Kaizen Institute. Abonnez-vous.

* champs obligatoires

arrow up