L’efficacité des équipements : mesurer pour améliorer

L’efficacité des équipements : mesurer pour améliorer

Dans le marché mondial d'aujourd'hui, les entreprises sont confrontées à un environnement de plus en plus concurrentiel, en évolution permanente et où la qualité et la rapidité de livraison sont essentielles. Toute défaillance inattendue et tout arrêt de production peuvent signifier une incapacité du client à respecter son délai, avec des répercussions en terme de perte de chiffre d’affaire.

 

Afin d'éviter les échecs de production, un système de gestion de la maintenance, approprié, est essentiel pour améliorer l'efficacité globale de l'organisation. L'objectif  est de garantir la permanence de la production et d'éviter des temps d'arrêt imprévus et coûteux.

 

Comme l'a dit Peter Drucker, « Vous ne pouvez gérer que ce que vous pouvez mesurer ». En d'autres termes, pour effectuer une gestion correcte, il faut avoir des mesures qui permettent d'évaluer l'efficacité de l'utilisation de chaque équipement, comme le T.R.S (Taux de Rendement synthétique ou O.E.E en Anglais).

 

Cet indicateur a une importance majeure dans le contexte économique actuel, en particulier dans les secteurs de la production en continue, avec des investissements élevés en équipements et une consommation énergétique significative.

 

Le TRS est l'indicateur le plus utilisé pour comparer l'efficacité des équipements et aussi des unités de production. Il est déterminé par le rapport entre la quantité produite de pièces bonnes et la quantité théorique maximale (qui tient compte des capacités initiales des équipements). Le fait que ce calcul soit simple et facilement accessible, permet de quantifier immédiatement le potentiel d'amélioration.

 

Cependant, il peut également être calculé en utilisant trois composantes principales :

La Disponibilité, la Performance et la Qualité.

 

La composante « Disponibilité » : représente le pourcentage de temps pendant lequel l'équipement a fonctionné, par rapport au temps d'ouverture requis, qui est le temps total disponible et planifié à l’avance, pour être utilisé en fonction de la charge de la période. Cette composante du TRS témoigne de toutes les interruptions imprévues : les dysfonctionnements, les changements de produit, ou le nettoyage. Du point de vue de l'investisseur, le temps d'ouverture peu comprendre également les arrêts planifiés  pour la maintenance préventive et ceux liés à la variation de la demande – on parlera de Rendement global : TRG. Si on inclus toutes les possibilités d’ouverture (24h sur une journée) on parlera de rendement économique : TRE.

 

La composante Efficacité : compare le nombre de pièces produites avec celui qui serait atteint à la vitesse maximale théorique de l'équipement, pendant le temps de fonctionnement disponible. Ainsi, les principales causes de perte sont les écarts de cadences, les cycles à vide et les micro-arrêts.

 

La composante Qualité : traduit le pourcentage de pièces conformes en comparaison de toutes celles qui ont été produites.

 

En mesurant le TRS et ses composantes, on comprend mieux comment améliorer systématiquement l'efficacité de l'équipement. Idéalement, l'OEE d'une organisation s'approche de 100%, ce qui signifie qu'elle produit avec qualité le plus rapidement possible et sans décalage imprévu.

 

Le Kaizen Institute est une entreprise multinationale qui propose des actions de conseil et de formation au monde des affaires et aux institutions publiques, pour la conception et la mise en en œuvre de processus d’amélioration continue et durable.

Recent Posts

 

Newsletter

Recevez les dernières actualités de Kaizen Institute. Abonnez-vous.

* champs obligatoires

arrow up